Cartographier les solutions de coopération Sud-Sud dans les États arabes

Etats arabes

Le réseau égyptien pour le développement intégré "ENID / El Nidaa"

mardi, 19 septembre 2017 11:11 Written by 
  • Location(s): Egypt
  • Type(s): Solution
  • Theme(s): Poverty Reduction, Women Empowerment
  • SDG(s): 1. No poverty, 8. Decent Work and Economic
  • Locations in the Arab States: Egypt
  • Types in the Arab States: Solution
  • Themes in the Arab States: Poverty Reduction, Women Empowerment
  • SDGs in the Arab States: 1. No poverty, 8. Decent Work and Economic
  • Locations of SSDA Solutions: Egypt
  • Types of SSDA Solutions: Solution
  • Themes in SSDA Solutions: Poverty Reduction, Women Empowerment
  • SDGs in SSDA Solutions: 1. No poverty, 8. Decent Work and Economic

Gouvernorat: Qena

Selon l'Enquête sur les jeunes en Egypte (2011), 6,9% des jeunes âgés de 10 à 29 ans n'ont jamais été à l'école. Si ce pourcentage peut sembler faible, il représente 2,1 millions de jeunes égyptiens de 10 à 29 ans et chaque année, des milliers de jeunes, en particulier les filles, ne parviennent toujours pas à entrer dans l'école. Le pourcentage de femmes âgées de 10 à 29 ans qui n'ont jamais fréquenté l'école (11,0%) est quatre fois plus élevé que celui des hommes (3,0%) dans le même groupe d'âge.

En 2012, (ENID / El Nidaa) a été une initiative quinquennale visant à développer des possibilités de développement et d'opportunité viables et durables dans le sud de la Haute-Égypte, où les niveaux de pauvreté et de chômage sont élevés. Il fonctionne comme un projet du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) sous l'égide du Ministère de la coopération internationale de l'Égypte.

ENID travaille à relever ces défis de genre dans son approche intégrée du développement. En outre, les femmes ont des contraintes importantes pour accéder au marché du travail, comme le manque de concordance entre les compétences acquises dans la scolarité et ce que le marché du travail exige. Le manque d'un environnement de travail approprié pour les femmes salariées pourrait constituer une autre contrainte pour les femmes qui cherchent un emploi.

Le projet se concentre actuellement en Haute-Égypte et à Qena, en particulier, où le taux de pauvreté est de 58%, l'un des plus élevés du pays, où 34,5% de la population est analphabète et 13,5% sans emploi. L'objectif des programmes ENID est de fournir des modèles de projets durables et réussis pour la réplication et l'appropriation par les communautés locales. L'innovation dans l'approche d'ENID repose sur l'introduction d'interventions sur les meilleures pratiques.

Sa méthodologie est basée sur une recherche orientée vers l'action qui identifie les secteurs et les produits avec des opportunités de croissance et une évolutivité, tant au niveau local que national. Il met en œuvre et adopte des modèles commerciaux et d'entrepreneuriat qui ont connu des succès ailleurs dans le monde, tels que la promotion de grappes, le modèle de compétences «un seul produit d'un pays» et le transfert d'actifs. La création de modèles de meilleures pratiques évolutifs, susceptibles de réplication par les communautés locales et soutenues par elles-mêmes, avec des partenariats privés ou gouvernementaux, est essentielle à la mission ENID.

Les activités d'ENID sont divisées en quatre domaines qui ont été identifiés et définis en fonction d'une analyse approfondie de la situation des besoins de la région et des villages en particulier. Les domaines sont les suivants:

  • Mise à niveau des services de base et publics dans la Haute-Égypte rurale: qui consiste en une formation en alphabétisation, un programme de compétences de vie largement défini et, pour la première fois en Haute-Egypte rurale, des activités sportives pour renforcer les compétences en leadership et en équipe et préparer les filles à l'intégration dans la scolarité formelle.
  • Promouvoir les micro, les petites et moyennes entreprises (MSPM) et l'Entrepreneuriat (One Village One Product Model): c'est un modèle du Japon et une expérience de développement artisanal en Inde, ainsi que des solutions locales adaptées au contexte spécifique coopérant avec des partenaires locaux comme les universités, les instituts de recherche , et les bureaux du gouvernement pour lier les emplois, la formation professionnelle, la sécurité alimentaire et les services.
  • Le développement de l'agriculture durable et les revenus hors ferme: en établissant et en exploitant des élevages intégrés de pisciculture et d'élevage à Qena, a adopté un projet pilote pour l'agriculture propre et le recyclage des résidus agricoles à Qena, en développant et exploitant des usines de traitement des produits laitiers dans deux districts de Qena, développer et exploiter des unités de traitement du lait pour le niveau de ménage à Qena et établir et exploiter le système de production de l'arrière-cour de la volaille à Qena.

Réalisations:

  • En janvier 2016, ENID est devenue une fondation pour pouvoir assurer la viabilité à long terme.
  • Jusqu'en novembre 2016, le projet a bénéficié directement à plus de 4 400 personnes dans diverses activités de fabrication, d'agriculture et de compétences fondées sur les besoins des communautés locales. En outre, le projet a contribué à relier les meilleures pratiques sur le terrain aux politiques locales et nationales par le biais de son travail politique et de son plaidoyer.
  • La composante développement durable agricole d'ENID a fixé les objectifs de créer au moins 890 possibilités de formation en compétences professionnelles directes (33% pour les femmes) et au moins 470 emplois directs (68% pour les femmes). Jusqu'à présent, le volet Développement énergétique durable de l'ENID a réussi à dépasser ses objectifs, créant plus de 700 emplois et plus de 2600 possibilités de formation aux agriculteurs et au personnel local en Haute-Égypte.
  • En décembre 2014, ENID mettait en œuvre des activités dans plus de 35 villages de Qena et en Haute-Égypte et a formé un total de 1 135 bénéficiaires dans les domaines des services, des compétences et de l'agriculture. En outre, il a fourni quelque 573 emplois pour les personnes en Haute-Égypte, dont 69% pour les femmes. Le nombre total d'emplois ciblés dans tous les domaines est 1316.

Les partenaires:

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Ministère de la coopération internationale, la Fondation Sawiris, la Fondation Big Heart, le Fonds Rockefeller Brothers, l'Asdi, la Fondation Coca-Cola, la Coopération italienne pour le développement, le Département britannique pour le développement international (DFID) et ONU Femmes.

Détails du contact:
Adresse postale: South-South Development Academy: 6ème rue Ibn Maysser, au large de Mahmoud Azmy St., Zamalek
Tél: (02) 2737 5086/7/8/9
Fax: (02) 27375084
Site web: www.ssdaegypt.org
E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCw1l5nPlOlBE5B3zR5XzwWQ/featured

 

 

Read 4596 times Last modified on mardi, 19 septembre 2017 12:08
Login to post comments
UNOSSC, Division for Arab States, Europe & the CIS RT @WGEO_org: “The African region is rich in natural resources from the quality of our soil, water and minerals that we depend and base our… 1 year ago