Cartographier les solutions de coopération Sud-Sud dans les États arabes

Etats arabes

Techniques de culture du riz en Afrique

jeudi, 15 mars 2018 23:59 Written by 
  • Location(s): Egypt
  • Type(s): Solution
  • Theme(s): Agriculture , Food Security
  • SDG(s): 2. Zero Hunger
  • Locations of Agro Solutions: Egypt
  • Types of Agro Solutions: Solution
  • Themes in Agro Solutions: Agriculture , Food Security
  • SDGs in Agro Solutions: 2. Zero Hunger
  • Locations in the Arab States: Egypt
  • Types in the Arab States: Solution
  • Themes in the Arab States: Agriculture , Food Security
  • SDGs in the Arab States: 2. Zero Hunger
  • Types of ComSec Solutions: Solution

Le riz est l'aliment le plus important et le plus fondamental pour environ la moitié de la population mondiale. Il s'agit également d'un aliment de base important et d'un produit d'importance stratégique dans la majeure partie de l'Afrique. Poussée par l'évolution des préférences alimentaires dans les zones urbaines et rurales, aggravée par les taux de croissance démographique élevés et l'urbanisation rapide, la consommation de riz en Afrique subsaharienne a augmenté au fil des années, doublant le taux de croissance démographique. En plus de cela, la faible croissance de la production nationale de riz attribuée aux faibles rendements en Afrique, le déficit rizicole en Afrique atteindra 17,63 millions de tonnes d'ici 2030, selon l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). L’Alliance pour la révolution verte en Afrique (AGRA), le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD) et l’Agence japonaise de coopération internationale (CARD) ont lancé la Coalition pour le développement du riz en Afrique (CARD) dans le but de doubler la production de riz en Afrique en dix ans. JICA) en marge de la quatrième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD IV) en mai 2008.

Tenant compte de l'expérience égyptienne en matière de culture et d'éducation à la production de riz de 1987 à 2006, la JICA, en coopération avec le Centre international égyptien pour l'agriculture (EICA) et le gouvernement égyptien, a mis en œuvre le programme de formation sur les «Techniques de culture du riz». Il fournissait des connaissances et une technologie adéquates pour la culture du riz, faisant appel à l'expertise égyptienne et présentant des avantages en termes de technique de culture et de production de riz. La formation est basée sur le programme intitulé «Programme de formation pour les pays tiers (TCTP)» basé sur l'accord «Programme de coopération technique triangulaire entre le Japon et l'Égypte pour la promotion de la coopération sud-sud en Afrique».

Une formation renouvelée de 5 mois a été mise en place une fois par an depuis 2009 en Égypte et est toujours en cours. Les conférences théoriques ont eu lieu principalement au Caire et des formations pratiques ont été organisées sur le terrain expérimental à Kafr el Shaykh. La formation est conçue pour les vulgarisateurs sur le terrain.

Réalisations
Cette formation a permis aux petits exploitants africains d’augmenter leurs rendements en riz et de réduire l’écart entre la production et la consommation de riz aux niveaux individuel et national. En outre, la formation a fourni aux petits exploitants les moyens d’atteindre la sécurité alimentaire au niveau de la ferme et un excédent commercialisable permettant de générer des revenus provenant de l’activité.

233 participants étaient à la formation depuis 2009 depuis l'Angola, le Bénin, le Burundi, le Burkina Faso, le Cameroun, l'Afrique centrale, la Côte d'Ivoire, la RDC (Zaïre), l'Éthiopie, la Gambie, le Ghana, la Guinée, le Kenya, le Libéria, Madagascar, le Mali, le Mozambique, Nigeria, Rwanda, Sénégal, Sierra Leone et Soudan du Sud.

Au cours de la formation comprenant de nombreuses sessions pratiques, les participants peuvent disposer de leur propre champ et réellement expérimenter toutes les étapes de la culture du riz (de la pépinière au processus post-récolte).

A la fin du cours ils ont:

  • A familiarisé les participants avec l’importance de la culture du riz dans les économies des pays africains.
  • Acquis les compétences nécessaires pour améliorer leurs capacités sur le terrain.
  • Cela leur a permis d'identifier, de diagnostiquer et de résoudre les problèmes courants rencontrés par les rizières en Afrique.
  • A évalué les besoins de formation des agents de vulgarisation en riziculture dans les exploitations irriguées de leurs pays respectifs.
  • Les a familiarisés avec les technologies modernes et adéquates dans la culture du riz et les opérations sur le terrain.
  • Créé les agents de vulgarisation engagés capables d'identifier les opportunités disponibles pour la culture du riz.

Partenaires : JICA; Centre international égyptien pour l'agriculture (EICA); Assistance technique par le Centre de recherche et de formation sur le riz (RRTC); Gouvernement d'Egypte;  

Budget: 230 000 USD / an

Détails du contact:
Agence japonaise de coopération internationale (JICA) Égypte
Satoko Maruyama, conseillère en formulation de projets, bureau JICA en Égypte
Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

{galerie} sud-sud-monde / galeries / jica-rice {/ galerie}

Read 5489 times Last modified on lundi, 04 février 2019 01:21
Login to post comments
UNOSSC, Division for Arab States, Europe & the CIS RT @WGEO_org: “The African region is rich in natural resources from the quality of our soil, water and minerals that we depend and base our… 1 year ago