Cartographier les solutions de coopération Sud-Sud dans les États arabes

Etats arabes

Le projet pionnier d'utiliser les eaux usées triples traitées dans la production de fourrage

mardi, 27 octobre 2015 10:51 Written by 
  • Location(s): Oman
  • Type(s): Solution
  • Theme(s): Rural Development, Water and Sanitation
  • SDG(s): 6. Clean Water and Sanitation
  • Locations in the Arab States: Oman
  • Types in the Arab States: Solution
  • Themes in the Arab States: Rural Development, Water Security
  • SDGs in the Arab States: 6. Clean Water and Sanitation

Contexte:

La rareté de l'eau est devenue un problème mondial avec le nombre croissant de population urbaine et de progrès civils et l'augmentation de la superficie agricole, en plus du chevauchement avec l'industrie et la consommation humaine et la forme de la demande croissante en eau. la rareté de l'eau. L'une des solutions qui a été développée pour résoudre ce problème est le dessalement de l'eau de mer, mais ce procédé est très coûteux en raison du besoin de transactions avancées. Une autre tâche prioritaire consiste à utiliser des eaux usées traitées trois fois, ce qui peut être considéré comme synonyme d'autres utilisations agricoles.

Analyse de la situation actuelle:

À Oman, il y a près de 44 eaux usées appartenant au ministère des municipalités régionales et des ressources en eau, elles sont distribuées dans différents gouvernorats du Sultanat. L'usine de traitement produit plus de 33 000 mètres cubes par jour. Il existe également environ 11 stations d'épuration des eaux usées dans le gouvernorat de Mascate, avec une production journalière de plus de 80 000 mètres cubes et on s'attend à ce qu'elles atteignent environ 270 000 mètres cubes par jour, soit 100 millions de mètres cubes par an. 2030. Environ 60 000 gallons par jour sont utilisés pour l'irrigation des parcs et des espaces verts et des arbres, car on s'attend à ce que ces quantités augmentent, surtout après l'achèvement du drainage du projet de la ville de Mascate.

De nombreuses études arabes et internationales sur les utilisations des eaux usées traitées ont été menées et ont trouvé qu'il est important d'utiliser les eaux usées traitées dans l'agriculture après avoir développé les techniques de traitement. Une étude menée au Kazakhstan en collaboration avec l'ICARDA a montré que l'eau traitée a été utilisée avec succès dans l'irrigation des cultures (sorgho, herbe du Soudan, sorgho). Les données préliminaires du sol ont assuré qu'il n'y avait aucune mention de salinité ou de combiner l'accumulation de métaux lourds. L'Environmental Protection Agency des États-Unis (USEPA) a confirmé en 1981 que les métaux lourds n'avaient aucun effet négatif sur la croissance des cultures.

Etudes de projet

Le ministère de l'Agriculture et de la Pêche, représenté par la Direction générale de la recherche agricole et animale, a mené des recherches et des études sur diverses cultures agricoles, en particulier les cultures fourragères utilisant des eaux usées triples à partir de 2004. l'utilisation de l'eau triple thérapie Lori cultures agricoles telles que le maïs, le sorgho, l'orge, le blé puis l'agriculture et l'analyse du traitement de l'eau d'irrigation pour un triple degré d'acidité (pH) et conductivité électrique (CE), ainsi que des éléments majeurs et des éléments lourds pour déterminer le pourcentage de résidus (le cas échéant).

Les résultats de la recherche en 2004-2008 ont confirmé le succès de la culture de ces cultures en utilisant des eaux usées traitées triples et sans aucun résidu dans la plante ou le sol.

Un projet de recherche / développement a été mis en œuvre pendant 2 ans (2008-2010) à côté de la station d'épuration de Saham - appartient au Ministère des Municipalités Régionales et des Ressources en Eau et financé par le Gaz Naturel Liquéfié d'Oman (GNL) orge Hordeum vulgare L. et maïs Sorghum bicolor L et maïs Zea mays L.).

Objectif du projet:

Tirer parti des eaux usées tri-traitées provenant des stations d'épuration dans les gouvernorats pour les utiliser dans la culture et la production de fourrage saisonnier. Afin de planifier l'avenir de l'utilisation des eaux usées traitées dans l'agriculture et la production de fourrage saisonnier, le projet a été établi et évalué selon des normes technico-économiques.

Le processus:

La culture de la première boucle de la récolte d'orge (orge) pendant la période allant du 8/11/2008 au 10/3/2009, la productivité a atteint 125 tonnes de fourrage vert pour une superficie de 6 acres, et le taux de consommation d'eau est d'environ 10 259 mètres cubes pour irriguer la longueur de la récolte de l'agriculture.

  • La culture du sorgho (Sorgho) des deux catégories (Super dan, Sweet Jumbo) durant la période du 15/4/2009 au 22/6/2009, la production a atteint 193 tonnes de fourrage vert pour une superficie de 6 hectares, tandis que l'eau taux de consommation estimé à 30 923 mètres cubes pour irriguer la longueur de la culture de l'agriculture.
  • La culture de cultivars de maïs (Hyb533, Hyb756IT) pendant la période du 19/8/2009 au 29/10/2009, atteignant la production de 154 tonnes de fourrage vert pour une superficie de 6 acres, et comme la consommation d'eau de la récolte pour la durée de l'agriculture d'environ 24 479 mètres cubes.
  • La culture de la deuxième boucle de la récolte d'orge pendant la période du 19/11/2009 au 18/02/2010, où la production de fourrage vert durant la saison d'hiver était de 96 tonnes en 2009/2010 et le taux de consommation d'eau de 26 448 mètres cubes .
  • La culture de la deuxième boucle du sorgho (Sorgho) pendant la période du 19/04/2010 au 06/13/2010, où la production a atteint 235 tonnes de fourrage vert, pour un taux de consommation d'eau d'environ 24 055 mètres cubes.
  • La culture de la deuxième boucle du maïs de culture (Maize) dans une zone de 2,7 acres où ils quittaient la zone restante de 3,3 acres seconde de la récolte de sorgho de condensé a été récoltée le 29/09/2010 m La production totale de les fourrages verts représentaient environ 148 tonnes de superficie totale (6 acres) de cultures fourragères vertes de maïs et de maïs. Le taux de consommation d'eau totale de 43025 mètres cubes.

Résultats:

L'étude de faisabilité socio-économique des trois cornes d'orge, de sorgho et de maïs, a prouvé qu'il existait des possibilités de faisabilité et d'investissement pour l'expansion de tels projets utilisant la trithérapie des eaux usées, où les données du projet indiquaient que la rentabilité du revenu (IRR) après deux ans après la plantation était de 36% qui est considéré comme un taux élevé par rapport à la moyenne acceptée

Il est à noter que le projet a remporté la première place au Prix d'Environnement 2011 d'Amman pour la catégorie Recherche Environnement Vert.

Propriétaire:
Ministère de l'agriculture et de la pêche - Direction générale de la recherche agricole et animale

Contacts:
Eng. Saif bin Ali bin Salim Khamisi
Chef de la recherche sur les grandes cultures en laboratoire
Direction générale de la recherche agricole et animale
E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tél. 00968 24504030
Fax: 00968 24504088
E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Read 3657 times Last modified on dimanche, 16 juillet 2017 12:33
Login to post comments
UNOSSC, Division for Arab States, Europe & the CIS RT @WGEO_org: “The African region is rich in natural resources from the quality of our soil, water and minerals that we depend and base our… 1 year ago