Cartographier les solutions de coopération Sud-Sud dans les États arabes

Etats arabes

Initiative communautaire amie des enfants au Soudan

vendredi, 16 octobre 2015 16:57 Written by 
  • Location(s): Sudan
  • Type(s): Solution
  • Theme(s): Rural Development, Youth Empowerment
  • SDG(s): 10. Reduced Inequalities
  • Locations in the Arab States: Sudan
  • Types in the Arab States: Solution
  • Themes in the Arab States: Rural Development, Youth Empowerment
  • SDGs in the Arab States: 10. Reduced Inequalities

L'initiative communautaire amie des enfants (CFCI) au Soudan est un programme communautaire dirigé par les communautés elles-mêmes et soutenu par le gouvernement du Soudan aux niveaux fédéral et des États et à l'UNICEF. La solution a été lancée en 1993, appelée alors Initiative des villages amis des enfants (ICVI). La stratégie de l'ICVV consistant à organiser les villages pour assumer la responsabilité de la planification et de la mise en œuvre des activités de développement local s'est révélée être une approche efficace pour améliorer le bien-être des enfants et de leurs mères. Ce modèle a évolué et est devenu Initiative communautaire amie des enfants depuis 2002.

Le CFCI est une approche intégrée, intersectorielle et communautaire intégrant la culture et les coutumes locales et utilisée pour réaliser des améliorations durables dans les communautés locales, en particulier dans la vie des enfants et des femmes dans 9 États et ciblé 2 328 communautés les plus vulnérables. zones de guerre touchées. Cette solution a fourni des services de base dans la santé, où les centres de santé ont été construits dans un certain nombre de communautés, la nutrition a fourni aux enfants, l'éducation, la salle de classe construite et meublée. Toutes les activités ont été réalisées avec succès. Dans le domaine de l'autonomisation des communautés, toutes les communautés ont été formées et la sensibilisation a été renforcée.

Cette approche a permis et renforcé - grâce au développement et au renforcement des capacités humaines et institutionnelles - 70 localités et 1 600 communautés pour prévenir et gérer les conflits; planifier, mettre en œuvre, gérer le suivi et soutenir les services sociaux et économiques de base; Les OSC et les organisations communautaires sont renforcées pour engager un dialogue avec le gouvernement afin de participer efficacement à la conception et à la mise en œuvre des programmes de relèvement et de réintégration.

En raison de la solution, les points suivants ont été atteints:

  • 100% de la population dans 150 communautés, en moyenne 525 000 personnes (environ 3500 / communauté) ont accès à l'agriculture et aux moyens de subsistance;
  • 50% de la communauté, en moyenne 262.500 personnes ont bénéficié d'interventions de conservation des ressources naturelles et d'interventions de collecte de l'eau pour l'agriculture et l'élevage;
  • 75% des communautés, 420 000 personnes en moyenne ont bénéficié d'intrants agricoles (agriculture et élevage) et de services de vulgarisation;
  • 150 écoles, en moyenne 36 000 élèves (40 élèves / classe et l'école ont 6 niveaux) ont bénéficié du jardinage scolaire et de l'alimentation scolaire; et 300 jeunes / jeunes vulnérables ont bénéficié d'activités génératrices de revenus;
  • un million de personnes (23% de la population ont accès à des sources améliorées d'eau potable élargies pour atteindre;
  • 15% de la population ont accès à des installations sanitaires améliorées et 60% à l'éducation à l'hygiène;
  • 60% de la population, y compris les soins de santé infantile et maternelle / nutritionnelle, ont accès aux services de soins de santé primaires
  • des sites de référence renforcés dans les bassins versants;
  • Système de surveillance communautaire;
  • un réseau de promoteurs de la santé communautaire et de régimes de fonds renouvelables fonctionnels pour les médicaments;
  • Accès à une éducation de base de qualité et adaptée aux enfants pour un million d'enfants et même nombre conservé grâce à l'alimentation scolaire.

Ce modèle a encouragé le gouvernement fédéral à adopter cette approche en tant que politique fédérale de développement rural pour l'ensemble du pays et a attiré des donateurs importants tels que l'Union européenne pour le considérer comme un mécanisme et une politique de développement rural dans le pays.

La solution peut être reproduite dans les pays sortant d'un conflit et les pays ayant des zones reculées où l'accessibilité des besoins fondamentaux est critique et le manque de politiques. La participation et l'autonomisation de la communauté peuvent être réalisées par le développement humain et le renforcement institutionnel, la mobilisation des ressources domestiques et l'autonomisation des communautés confirment la durabilité de la fourniture et du maintien des services sur le long terme et comme stratégie de sortie.

Partenaires: Gouvernement du Soudan, communautés locales, UNICEF

Budget: Le budget d'une communauté pour le développement intégré (santé, éducation et autonomisation de l'eau et des communautés) est de 30 000 USD.

Depuis 2002, le gouvernement a investi 6,7 millions de dollars dans l'initiative, soit 23% des dépenses totales, 5,6 millions de dollars pour les communautés - 19%, 5,8 millions de dollars pour l'UNICEF - 20% et 10,8 millions de dollars pour les autres partenaires - 37% . Le gouvernement et les collectivités ont contribué de 42% au total des ressources (28,8 millions de dollars).

Contact:
MmeSawsan Omer Abulkilk
Directeur des relations internationales
Chambre fédérale de la gouvernance, Khartoum Soudan
E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Téléphone portable: +249912959749

Read 3625 times Last modified on dimanche, 16 juillet 2017 12:34
Login to post comments
UNOSSC, Division for Arab States, Europe & the CIS RT @WGEO_org: “The African region is rich in natural resources from the quality of our soil, water and minerals that we depend and base our… 1 year ago